Fantastique

La Voie des Oracles – d’Estelle Faye

Titre: La Voie des Oracles

Auteur: Estelle Faye

Editions: Scrinéo

Genre: Fantastique/ Jeunesse

 

couv22332863voie-des-oracles-2-couvlivre-aylus-689.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Hello tout le monde,

Aujourd’hui j’avais envie de vous présenter une chronique à propos de la fabuleuse trilogie d’Estelle Faye.

J’ai rencontré l’auteur aux Imaginales d’Epinal de cette année, et j’avais entendu parler de cette saga par un ami qui avait adoré le premier tome. Je vais maintenant vous parler un peu de l’histoire en elle-même et de ce que j’en ai pensé puis je vous présenterai les caractéristiques du livre.

Alors je ne pensais pas du tout que j’allais accrocher, car c’est un récit qui se situe au Vème siècle après Jésus-Christ est ce n’est pas une période dont j’ai lu beaucoup d’ouvrages. Néanmoins, j’ai été agréablement surprises de trouver tout un tas d’informations autant divertissantes qu’enrichissantes.

Nous en apprenons un peu plus sur l’époque, tout en restant light sans trop encombrer l’histoire de descriptions inutilement longues. Au contraire, tout est fait avec légèreté, les chapitres ne sont pas trop long et la plume est agréable à lire. Il y a aussi ce côté mythologique qui m’a beaucoup plu car j’ai pu en apprendre un peu plus sur quelques dieux grecques mais aussi des dieux étrusques. Leur personnage incarnés sous forme humaine, aidant l’héroïne ou lui semant des embûches rend l’histoire passionnante ! J’ai trouvé l’histoire juste bluffante, passant du réaliste, tout en semant une petite touche de fantastique là où il faut.

J’ai apprécié découvrir l’héroïne: Thya, ainsi que les autres personnages qui l’entoure dans l’histoire et qui sont des piliers majeurs eux aussi de l’intrigue.

Tout un monde surnaturel s’ouvre à Thya, mais également à nous Lecteur qui découvrons le monde qui entoure la Gaule de l’époque et qui veille sur eux discrètement. Thya est un personnage singulier, puisqu’elle est oracle et apparaît comme la dernière oracle. Très vite on s’aperçoit des enjeux qui entoure la jeune oracle. Au fil des pages, on s’attache à elle, même si on se rend compte que ce qu’elle traverse la change, et l’endurcit.

Au début du tome 1, j’étais plutôt méfiante envers Enoch qui était décrit tel un jeune homme séduisant qui aime jouer de ses charmes. Je me doutais bien de ce qui allait suivre mais je restais sur mes gardes, de même que Thya. Cette aventure qui a endurcit Thya a eu un effet plutôt positif sur ce coureur de jupons, puisqu’il s’est en quelque sorte « humanisé. » D’autres personnages tels que Mettius et Aylus font figures d’autorité paternel auprès de Thya et c’est un point que j’ai bien aimé car cela rend plus crédible le périple de la jeune adolescente.

 

De nombreuses villes sont évoquées avec leurs noms de l’époque et j’ai été très heureuse de voir que lors du tome 1 et lors d’une partie du tome 2, les Vosges étaient citées sous le nom de « Monte Vosego« . Bien entendu je n’allais pas être insensible à cela, et ça me fait toujours chaud au coeur lorsque dans un livre je retrouve le mot  » Vosges » ahah.

 

Voici des photos couvertures des trois tomes aux éditions Scrinéo ( notons que les couvertures sont magnifiques ! )

 

Je vous souhaite une agréable journée, ou soirée et vous dit à très bientôt. M.

Publicités

2 réflexions sur “La Voie des Oracles – d’Estelle Faye

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s