Dystopie/Young Adult

La Séléction ~ Livre II – L’Elite de Kiera Cass.

 

Titre : L’Elite
Auteur : Kiera Cass
Edition : Collection R chez Robert Laffon.
Pages : 308
Chapitres : 31
Ma note  : ★★

Synopsis : La Sélection de 35 candidates s’est réduite comme peau de chagrin, et désormais l’Élite restante n’est plus composée que de 6 prétendantes. L’enjeu pour ces jeunes filles ? Convaincre le Prince Maxon, le Roi et la Reine ses parents, qu’elles sont les mieux à même de monter sur le trône d’Illéa, cette petite monarchie régie par un strict système de castes et déchirée par deux factions de rebelles qui veulent la faire tomber.
Pour America Singer, la donne est encore plus compliquée : ses sentiments pour Maxon viennent se heurter à son amour d’enfance pour Aspen, garde royal qui hante les couloirs du palais, et à son sens aigu de la justice trop souvent déçu par les décisions royales… Entre intrigues de cour, dilemmes tragiques et loyautés divisées, America navigue à vue dans la tourmente, en quête de la décision qui changera à jamais sa vie…

____________________________

Une suite démesurément pleine d’action que j’ai adoré! Elle contient pas mal d’événements et d’éclaircissement sur les personnages, et j’ai beaucoup apprécié ce côté là. Kiera Cass continue de m’enchanter avec son univers qui est tout simplement magique. J’ai beaucoup aimé en apprendre un peu plus sur les dernières participantes, ainsi que sur l’environnement où vivent les candidates. Ce château qualifié de  » cage doré » est surtout une très bonne occasion pour les dernières participantes d’en profiter un maximum! C’est pas tout les jours qu’on peut faire ce qu’elles font au château.

L’écriture est toujours entraînante, fluide et chaleureuse. C’est agréable à lire, j’ai d’ailleurs lu ce livre en un peu plus d’une journée.

Le personnage d’America, m’énerve quelques fois car, on s’aperçoit qu’elle n’est pas certaine de ses sentiments et que son cœur n’arrête pas de douter.  Je trouve ça un peu énervant, je ne suis pas du tout pour Aspen, donc le fait qu’il est très présent dans ce tome m’agace beaucoup. Je pense que sa chance lui a été donné avant qu’America parte pour la Sélection, maintenant il faut qu’il vive sa vie!

Le pauvre Maxon, entouré de magnifiques jeunes filles son cœur balance mais il penche de plus en plus pour America, il le lui fait remarqué plusieurs fois mais l’un comme l’autre se cherchant, j’ai eu l’impression de tourner en rond quelques fois. Ces personnages ont du mal à mettre leurs sentiments à plats. Ils ont peur de souffrir, de se retrouver ridicule devant l’être aimé.

La reine et le roi se dévoilent un peu plus au fil des pages, c’est d’ailleurs vers le milieu du livre il me semble que nous nous rendons compte que derrière certains masque se trouve des visages qui quelques fois ne devraient pas être vus. Par là, je veux dire que je ne m’attendais pas à découvrir, un roi avec un caractère si dur, si injuste et une reine si douce et dans  » son monde » qu’elle ne s’aperçoit même pas de ce que son mari fait. Etre à la tête d’un pays, ça doit quand même être sacrément difficile.

Ce tome, à su m’émouvoir et me remplir les yeux d’émerveillement mais aussi de larmes. Certains passages sont très émouvants, d’autres moins, mais à aucun moment, on ne s’ennuie.

Je conseille, La Séléction à tous et à toutes. C’est une Trilogie qu’il faut absolument lire!

Bonne lecture à tous !

A bientôt. ;D
 M.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s